12 · TRISTAN ET YSEULT - Jardinsmusicaux

15 – 29 AOÛT 2021

15 – 29 AOÛT 2021

12 · TRISTAN ET YSEULT

Orchestre des Jardins Musicaux, dir.Valentin Reymond © Giona Mottura

Di 23.08.20

17:00

RICHARD WAGNER ( 1813 – 1883 )
Prélude et mort d’Yseult ( 1865 )


FÉLIX MENDELSSOHN ( 1809 – 1847 )
Concerto pour violon en mi mineur op. 64 ( 1845 )

Allegro molto appassionato – Andante – Allegretto non troppo - Allegro molto vivace

Mikhail Ovrutsky, violon
ORCHESTRE DES JARDINS MUSICAUX
Direction : Valentin Reymond

 

Ce concert est dédié à Norbert Schenkel à l’occasion de son 90e anniversaire.
Le moment de rappeler son amour pour la musique et son engagement pour les artistes.


Comme je n’ai, dans mon existence, jamais connu le vrai bonheur de l’amour, je veux élever à ce plus beau de tous les rêves un monument.
J’ai dans la tête le projet d’un Tristan et Yseult.
Lettre de Wagner à Liszt ( 1857 )

 

Œuvre d’une importance capitale, clef de voûte de la musique occidentale, Tristan und Isolde de Wagner voit l’usage expressif du chromatisme ( l’usage des demi-tons ) poussé à son extrême. L’œuvre ouvrira la route, quelques décennies plus tard, à la musique atonale puis au dodécaphonisme. L’accord du début du prélude qui passera à la postérité comme « l’accord de Tristan » reste mystérieusement suspendu. Il ne trouve sa résolution qu’à la fin de l’opéra, après quatre heures de tension et de houle amoureuse.

Dans sa nouvelle intitulée Tristan ( 1901 ), Thomas Mann tente une description du début de la musique de Wagner : Mais voici que le motif du Désir, voix solitaire et errante, dans la nuit élève alors sa plainte. Le silence, puis l’attente. On lui répond : c’est la même voix hésitante, mais plus claire et plus douce. Un nouveau silence. Ici, l’admirable sforzato en sourdine qui dévoile les délicieuses exigences de la passion. Le motif d’amour s’élève alors, pâmé d’extase, jusqu’au tendre enlacement, s’évanouit doucement, tandis que, avec leur chant grave d’un enivrement douloureux, les violoncelles font leur entrée et dirigent la mélodie.

La deuxième partie du concert sera consacrée au concerto pour violon de Mendelssohn, interprété par Mikhail Ovrutsky qui a si souvent émerveillé le public des Jardins Musicaux.

 

X
X