Messe noire - Jardinsmusicaux

Messe noire

Igor Andreev - Shogo Tsukada - Irina Bedoeva - Ekaterina Karpova

Di 01.09.24

12:00

Intégrale des Sonates pour piano en trois concerts – deuxième concert

ALEXANDRE N. SCRIABINE

Sonate-Fantaisie nº 2 en sol dièse mineur, op. 19

Andante – Presto

Shogo Tsukada

Sonate nº 3 op. 23 en fa dièse mineur « États d’Âme »

Drammatico – Allegretto – Andante – Presto con fuoco

Igor Andreev

Sonate nº 5 en fa dièse majeur op. 53

Allegro. Impetuoso. Con stravaganza – Presto con allegrezza – Meno vico –
Allegro fantastico – Presto tumultoso esaltato – Allegro. Impetuso – Languido –
Leggierissimo volando – Presto giocoso – Meno vivo – Allegro fantastico – Meno vivo –
Allegro – Meno vivo – Allegro – Prestissimo – Meno vivo – Vertiginoso con furia –
Con luminosità – Estatico

Irina Bedoeva

Sonate nº 9 op. 68 « Messe noire »

Moderato quasi andante – Tempo I – Molto meno vivo –
Allegro molto – Alla marcia – Allegro – Presto

Ekaterina Karpova

Étudiant∙e∙s de la classe du Pr Tomasz Herbut
Haute école des arts de Berne / Hochschule der Künste Bern

Musicien raffiné, combattu par les uns, porté aux nues par d’autres, considéré quelquefois comme un illuminé ou un mégalomane, Scriabine n’a jamais laissé indifférent. Rien ne le relie vraiment à ses prédécesseurs russes et il ne forma aucun disciple. Son exaltation mystique, son enthousiasme héroïque et sa quête d’absolu sont la négation même de l’esprit réaliste et épris d’ordre auquel on aspire alors en Europe.

La Sonate nº 5, écrite en un seul mouvement contrasté, mêle fantaisie et liberté en une succession d’épisodes évoluant rapidement d’un climat à l’autre, entre fièvre et intonations alanguies. Elle enchaîne des idées qui s’apparentent plus à des figures abrégées dynamiques et rythmiques qu’à de véritables thèmes. Elle correspond à un tournant dans la carrière de Scriabine qui se détache du monde tonal, s’engage sur des voies nouvelles devant mener à une œuvre d’art totale.
Scriabine publie la sonate avec cet épigraphe ( qu’il reprendra en 1907 pour son Poème de l’extase ) : Je vous appelle à la vie, ô forces mystérieuses / Noyées dans les obscures profondeurs / De l’esprit créateur, craintives / Ébauches de vie, à vous j’apporte l’audace.

Couvert de la Grange – 11:15
Présentation des Sonates pour piano
de Scriabine par le Pr Tomasz Herbut

AUTRES REPRÉSENTATIONS

Sonate n. 9 scriabine

X
X