16 · The Lighthouse - Jardinsmusicaux

15 – 29 AOÛT 2021

15 – 29 AOÛT 2021

16 · The Lighthouse

Le Tribun / Grzegorz Rózycki, Paul Kirby et Charles Johnston © Giona Mottura

Je 26.08.21

19:00

PETER MAXWELL DAVIES ( 1934 – 2016 )
The Lighthouse ( 1980 ) ( Le Phare ) 

Direction musicale : Valentin Reymond
Mise en scène : Robert Bouvier
Scénographie et costumes : Christian Rätz
Lumières : Jean-Philippe Roy
Son : Stéphane Mercier
Maquillages : Katrine Zingg
Réalisation costumes : Samantha Landragin
Construction décor : Adrien Moretti, Patrick Zbinden, Claude Lienher

Paul Kirby, ténor – premier officier / Sandy
Charles Johnston, baryton – deuxième officier / Blazes
Grzegorz Rózycki, basse – troisième officier / Arthur

Répétiteur : Raphaël Krajka

NOUVEL ENSEMBLE CONTEMPORAIN

 
 
 
Enregistré par RTS Espace 2



UN FAIT DIVERS TRANSFORMÉ EN OPÉRA

C’est en véritable Écossais que le compositeur Peter Maxwell Davies s’installe au début des années septante sur les îles Orcades.

Partant d’un fait réel survenu un soir de décembre 1900, The Lighthouse raconte la disparition mystérieuse et inexpliquée des trois gardiens du phare d’Eilean Mor, au nord-ouest de l’Écosse. Ce fait divers, qui défraye alors la chronique bien au-delà de l’Écosse, a réanimé les croyances– apparitions de monstres et fantômes légendaires – et inspiré à Maxwell Davies cet étrange opéra.

L’œuvre débute par la commission d’enquête. On interroge les premiers témoins du phare déserté. L’acte principal revient sur le quotidien des trois gardiens qui attendent une relève qui ne vient pas.

Entre brumes et flots déchaînés, le sentiment d’abandon grandit, l’atmosphère s’alourdit, les trois gardiens évoquent leurs fantômes, leur passé ; la musique celtique traditionnelle porte les souvenirs. Le jeu de cartes se transforme en confrontations. Arthur, Bible à la main, prêche contre le Démon. Les amours de Sandy étaient-elles si romantiques, Blaze adolescent était-il déjà un meurtrier ?

Et voilà que les protagonistes se répartissent les rôles du Roi, du Fou et du Diable. La Bête mugit en corne de brume. Le phare est dans la tempête.

Coproduction
Opéra Décentralisé Neuchâtel
Nouvel Ensemble Contemporain

LE FAIT DIVERS
Pourquoi la presse et les lecteurs en raffolent ? Et pourquoi les artistes s’en inspire ?

Conférence / débat avec Annik Dubied, professeure ordinaire en journalisme à l’Université de Neuchâtel Mardi 24 août à 18:00 sous le couvert de la Grange Inscription obligatoire à la billetterie ( nombre de places limité )

Représentation au Théâtre du Passage, jeudi 27 février 2022

X
X