Requiem à Fanny - Jardinsmusicaux

13 – 28 AOÛT 2022

13 – 28 AOÛT 2022

Requiem à Fanny

Quatuor Talich © Radek Kalhous

Ma 23.08.22

18:30

ANTONÍN DVORÁK ( 1841 – 1904 )
Huit valses op. 54 ( 1879 )

FELIX MENDELSSOHN ( 1809 – 1847 )
Quatuor à cordes en fa mineur op. 80 ( 1847 )

QUATUOR TALICH
Jan Talich Jr., violon
Roman Patocka, violon
Radim Sedmidubský, alto
Petr Prause, violoncelle

Le Quatuor Talich évolue depuis soixante ans dans une prestigieuse lignée de musiciens tchèques. Fondé en 1964 par Jan Talich au cours de ses études au Conservatoire de Prague, il a été nommé ainsi en l’honneur de son oncle Vaclav Talich, le chef renommé de la Philharmonie Tchèque. 

Durant les années 1990, les membres du Quatuor se sont progressivement et complètement renouvelés, rajeunissant la formation tout en poursuivant leur recherche musicale dans la tradition de ses prédécesseurs. Jan Talich, le premier violon actuel, est le fils du fondateur du Quatuor. Peu d’ensembles ont un tel répertoire en héritage et sont capables de le faire vivre pendant aussi longtemps. 

En soixante ans, les Talich ont révélé un style, une philosophie de la musique que les nouveaux membres perpétuent et font fructifier. Depuis plusieurs décennies, le Quatuor Talich est internationalement reconnu comme l’un des plus beaux ensembles de musique de chambre d’Europe, et l’incarnation de la grande tradition musicale tchèque. Il est régulièrement invité à de prestigieux festivals de musique de chambre.

 

Dans ses Valses op. 54, Dvorák se lance dans un numéro d’équilibriste entre stylisation et immédiateté. Elles réjouissent le cœur du musicien et du public. Très personnelles, d’un niveau artistique comparable à celles de Chopin, elles n’ont curieusement pas connu ( à tort ) la même notoriété…

Mendelssohn a écrit sept quatuors complets. L’opus 80 est sa dernière œuvre achevée, rédigée quelques mois avant sa mort. Il s’agit d’un hommage sublime à sa sœur Fanny, récemment décédée, qui porte parfois le titre de « Requiem à Fanny ». Le compositeur manie les éléments les plus classiques pour atteindre un résultat foncièrement non classique. Un ultime élan passionné qui laisse éclater la violence de ses sentiments. « Un bel accident dans l’histoire de la musique allemande » a dit Nietzsche.

LIENS MÉDIAS

Quatuor Talich

X
X